L'Impressionnisme et les mélodistes

Louis Puthod, baryton
Tristan Pfaff, piano
www.tristan-pfaff.com
 
 « A la fin, tous ces nuages aux formes fantastiques et lumineuses, ces ténèbres chaotiques, ces immensités vertes et roses suspendues et ajoutées les unes aux autres, ces fournaises béantes, ces firmaments de satin noir ou violet, fripé, roulé ou déchiré, ces horizons en deuil ou ruisselants de métal fondu, toutes ces profondeurs, toutes ces splendeurs me montèrent au cerveau comme une boisson capiteuse ou comme l'éloquence de l'opium ».
Charles Baudelaire à propos des pastels de Boudin

 

Gabriel FAURE (1845 - 1924)
Au bord de l'eau, Sully Prudhomme
Clair de Lune, Paul Verlaine

L'Horizon Chimérique, Jean de la Ville de Mirmont
La mer est infinie...
Je me suis embarqué...
Diane Séléné...
Vaisseaux, nous vous aurons aimés...


Henri DUPARC (1848 - 1933)
La Vie antérieure, Charles Baudelaire
Chanson triste, Jean LAHOR
L'Invitation au Voyage, Charles BAUDELAIRE

Ernest CHAUSSON (1855 - 1899)
Le colibri, Leconte de Lisle
Les papillons, Théophile Gautier
Le temps des lilas, Maurice Bouchor

Claude Debussy (1862 - 1918)
Beau Soir, Paul Bourget
L'Echelonnement des haies, Paul Verlaine
Auprès de Cette Grotte Sombre, Tristan L'Hermite
Mandoline, Paul Verlaine
La Mer est plus belle, Paul Verlaine
Chevaux de bois, Paul Verlaine

Retour au calendrier